Fiche métier de mandataire immobilier : en quoi consiste le métier ?

Un mandataire immobilier peut exercer sa fonction sous différents statuts, que nous examinerons dans la suite de cet article. La particularité du métier de mandataire immobilier réside dans le contrat signé avec un agent immobilier, détenteur d'une carte professionnelle, appelée carte T. Ce dernier donne mandat au mandataire pour qu'il puisse exercer les fonctions de négociateur immobilier dans le cadre de missions définies dans l'accord préalable qui lie les deux professionnels. Il s'agit des différentes prestations liées à la vente et à l'achat de biens immobiliers. Vous trouverez ci-dessous notre fiche métier de mandataire immobilier, qui vous permettra de mieux comprendre cette fonction et de savoir si elle correspond aux missions que vous souhaitez remplir.


Quels sont les différents statuts du mandataire immobilier ?

Le métier de mandataire immobilier peut être exercé sous le statut de salarié. Cette forme d'emploi est relativement rare, le mandataire immobilier est plus souvent un indépendant. Néanmoins, il est clair que le salariat assure un certain nombre d'avantages dans ce métier : le mandataire bénéficie dans ce cas d'un contrat de travail, avec un salaire fixé à l'avance, salaire auquel viennent, ou pas, s'ajouter des commissions lors de ventes.

Le statut de VRP salarié est plus courant et présente certains avantages du statut de salarié. Le mandataire qui exerce son métier de conseiller immobilier sous cette forme touche des avances sur les commissions. Pour autant, lorsqu'on choisit de devenir mandataire immobilier, c'est souvent pour bénéficier d'une réelle liberté professionnelle, comme celle qu'offre le statut d'indépendant. C'est donc sous cette forme que les mandataires immobiliers exercent le plus souvent leurs missions de nos jours. Dans ce cas, le mandataire immobilier agit sous contrat, pour le compte de son mandant, qui est un agent immobilier titulaire d'une carte professionnelle.


Fiche métier Mandataire Immobilier - SAFTI Recrutement

Quels salaires peut-on espérer lorsqu'on exerce le métier de mandataire immobilier ?

Dans la mesure où un mandataire immobilier exerce ses fonctions principalement comme indépendant, il est libre de l'organisation de son activité professionnelle. Son métier consiste en particulier à rechercher des biens immobiliers, donc à pratiquer la prospection. Il peut le faire pour le compte de son mandant, ou être missionné par des particuliers à la recherche d'un bien à acquérir. Il effectue l'estimation des biens et peut se charger des formalités nécessaires à la mise en vente : publication des annonces, organisation des visites, accompagnement des parties lors de la signature de l'avant contrat. Dans la mesure où il s'agit d'un professionnel indépendant, il organise ses missions comme il l'entend et les rémunérations peuvent être variables. Néanmoins, sa commission, sous la forme des honoraires d'agence, lui permet des revenus confortables.

Ainsi que nous venons de le voir, à moins d'exercer comme salarié, ce qui est rare, ce professionnel ne touche pas de salaire à proprement parler, mais des commissions. Ces dernières dépendent des transactions immobilières qui ont été conclues par son entremise. Ainsi, chez SAFTI, les mandataires sont rémunérés selon un système de commissionnement proportionnel au chiffre d'affaires. Le montant peut aller de 70 à 99% des honoraires d'agence facturés au client. Cette rémunération est donc confortable et très intéressante. Elle constitue un levier important de motivation pour les mandataires immobiliers du réseau SAFTI.


Fiche métier Mandataire Immobilier - SAFTI Recrutement

Comment devenir mandataire immobilier ?

Si vous êtes tenté par le métier de mandataire immobilier et que la lecture de la fiche métier vous laisse à penser que vous êtes fait pour ce type de missions, vous vous demandez peut-être comment débuter et s'il vous faut un diplôme spécifique. Plusieurs formations initiales sont envisageables : le mandataire immobilier est avant tout un commercial, un diplôme correspondant sera donc le bienvenu, même s'il n'est aucunement nécessaire. Des compétences financières ou économiques sont également un plus, tout comme une expérience dans le domaine du bâtiment. Mais là encore, ces critères ne sont pas déterminants. L'important est finalement la motivation. Le futur mandataire immobilier peut choisir de rejoindre un réseau d'indépendants, comme le réseau SAFTI, où il bénéficiera d'une formation ciblée fournissant tous les outils nécessaires pour bien démarrer.

Les spécificités du métier y sont abordées. Dans la mesure où certaines situations inédites peuvent poser problème, SAFTI a choisi de mettre en place un accompagnement personnalisé pour ses conseillers immobiliers, qui ont de plus accès à une hotline réactive. Il est évident qu'une telle profession connaît des mutations constantes, et c'est pourquoi il est important de se former régulièrement. Les possibilités d'évolution professionnelle sont réelles, puisque le mandataire peut devenir un gestionnaire de projet ou encore un manager chargé d'une équipe de différents mandataires.


Quels sont les premiers pas pour obtenir un statut juridique ?

Nous avons vu que le mandataire immobilier est le plus souvent un travailleur indépendant. C'est un commercial et à ce titre, il est inscrit au Registre Spécial des Agents Commerciaux (RSAC). Deux régimes fiscaux sont possibles. Le mandataire immobilier peut tout d'abord décider d'ouvrir une micro-entreprise. Avec une limite annuelle de chiffre d'affaires de 70000 euros, ce statut peut être limitant. L'avantage principal réside dans la simplicité des démarches permettant d'ouvrir son auto-entreprise.

Une seconde solution consiste à créer une entreprise individuelle, mais les avantages financiers et fiscaux liés à la micro-entreprise n'existent plus. Ce n'est qu'après que le micro-entrepreneur ou l'entrepreneur individuel pourra signer un contrat de mandataire immobilier avec un agent immobilier ou un réseau d'indépendants comme SAFTI.


La rémunération du Mandataire Immobilier - SAFTI Recrutement

Mandataire immobilier ou salarié en agence ?

Le métier de mandataire immobilier est relativement récent, puisqu'il est apparu en France dans les années 2000. Loin des traditionnelles agences immobilières avec leurs bureaux et leurs vitrines d'annonces, les réseaux de mandataires immobiliers indépendants sont pleinement en phase avec le développement actuel du marché de l'immobilier et la tendance générale de la profession à la digitalisation. Le mandataire immobilier indépendant peut exercer depuis chez lui, avec ses propres outils, et choisit librement son organisation de travail. Il touche une rémunération plus confortable que les mandataires immobiliers salariés en agence, jusqu'à 99% de la commission de vente d'un bien, tandis que ce montant ne dépasse jamais les 50% en agence.



Pour aller plus loin sur le métier de Mandataire Immobilier :


S'inscrire à une réunion

Pour nous rejoindre et devenir négociateur indépendant en immobilier SAFTI, inscrivez-vous à une réunion en ligne.

Ces réunions en ligne sont accessibles via une simple connexion Internet depuis votre ordinateur, smartphone ou tablette.

Elles sont l’occasion de :
  • Vous présenter SAFTI et son concept
  • Mieux vous connaître

Choisissez votre date de réunion ci-dessous puis complétez le formulaire :

Tous les champs sont obligatoires