Commissions d’un agent commercial immobilier indépendant : comprendre le système de rémunération

En tant qu’agents commerciaux indépendants, ces professionnels de l’immobilier perçoivent une rémunération pour leur travail sous la forme de commissions. Leur pourcentage est déterminé librement par les réseaux ou les agences immobilières et varie donc d’une structure à une autre. SAFTI décrypte le système de commissionnement d’un agent immobilier indépendant.

Comment calculer la commission d’un agent commercial immobilier indépendant ?

La rémunération d’un agent commercial immobilier indépendant est strictement encadrée par la loi Hoguet, qui réglemente l’activité des professionnels de l’immobilier. Même si ce dernier travaille pour le compte d’une agence, son statut d’indépendant l’empêche de percevoir un salaire ou une rémunération fixe minimum. Lorsqu’il mène à terme une opération de vente immobilière, c’est-à-dire lorsqu’il procède à la finalisation d’une transaction, il touche cependant un pourcentage des honoraires de l’agence qui l’a mandaté sur la vente réalisée, constituant sa commission. Celle-ci, dont doit s’acquitter l’agent immobilier en contrepartie de l’exécution de la mission de l’agent commercial, est strictement régie par les dispositions relatives au statut d’agent commercial des articles L 134–1 et suivants du Code de commerce et par le contrat d’agent.


Les honoraires de l’agence oscillent en général entre 3 et 8 % du prix de vente total du bien. Le taux de commission d’un agent commercial immobilier indépendant est fixé librement par les agences et peut être amené à varier selon la fréquence et le montant des transactions immobilières qu’il conclut. En France, on observe que le montant de la commission varie entre 35 et 90 %, en fonction des structures mandataires.


L’agent commercial immobilier indépendant au service d’un réseau immobilier

La commission représente la rémunération du travail de l’agent suite à la signature définitive de l’acte de vente. Elle est matérialisée par un pourcentage appliqué sur le montant des honoraires de l’agence. Les réseaux immobiliers proposent en général aux agents commerciaux immobiliers indépendants un taux de commission oscillant entre 60 à 90 % des frais perçus par l’agence, pouvant se calculer ainsi :


  • 550 000 € (prix de vente) x 6 % (honoraires d’agence) = 33 000 € (montant des honoraires d’agence) ;
  • 33 000 € (montant des honoraires d’agence) x 75 % (commission de l’agent indépendant) = 24 750 € (montant de la commission de l’agent indépendant).

L’agent commercial immobilier indépendant au service d’une agence immobilière

Au sein d’une agence immobilière, le pourcentage de commission d’un agent commercial immobilier indépendant est généralement proposé autour de 40 à 60 % du montant de ses honoraires, en fonction des termes négociés. Sa commission se base donc sur le chiffre d’affaires qu’il va être capable de générer en fonction de deux paramètres : le type de mandat rentré - simple ou exclusif - et s’il s’agit d’une entrée ou d’une sortie de mandat. On observe généralement les taux de commission suivants :


Entrée de mandat Sortie de mandat
Commission mandat simple 20 à 22 % du montant de la commission perçue par l’agence immobilière 18 à 22 % du montant de la commission perçue par l’agence immobilière
Commission mandat exclusif 24 à 26 % du montant de la commission perçue par l’agence immobilière 18 à 22 % du montant de la commission perçue par l’agence immobilière

Étant indépendant, l’agent commercial immobilier n’est pas amené à toucher des primes en fonction de ses résultats contrairement à l’agent salarié. Cependant, ce dernier étant rémunéré par un salaire minimum fixe plus des commissions variables, le montant de ses commissions sera bien moins élevé que l’agent indépendant.


Régime fiscal BIC ou BOC Agent Commercial Immobilier - SAFTI Recrutement

Qui paye la commission de l’agent commercial immobilier indépendant ?

Contrairement aux frais de notaire qui sont obligatoirement à la charge de l’acquéreur, le paiement des frais d’agence dépend des termes définis dans le mandat. En effet, le vendeur peut décider de les prendre à sa charge ou non lorsqu’il confie le mandat à l’agent immobilier.


Néanmoins, dans la plupart des cas, les frais d’agence restent facturés au vendeur. Il s’acquitte de cette commission sous la forme d’un pourcentage appliqué sur le total du montant de la vente. Dans le cadre de la vente d’une maison à 550 000 € avec 6 % de frais d’agence - soit 33 000 € - l’acquéreur va payer la totalité du montant, soit 550 000 €. Le vendeur recevra la somme de 517 000 €, correspondant au montant total de la vente moins les frais d’agence.


Cependant, il arrive parfois que le vendeur désigne l’acquéreur comme celui devant s’acquitter des frais d’agence. Dans ce cas, le paiement des honoraires est effectué lors de la signature de l’acte de vente, directement à l’agence. L’agence percevra directement les 33 000 € et le vendeur recevra la somme de 517 000 €.


Dans les deux cas, c’est finalement toujours l’acheteur qui devra s’acquitter des frais d’agence : le prix de vente final restera le même peu importe les modalités de la vente.


L’agent commercial immobilier indépendant peut-il baisser sa commission ?

La réglementation stipule que les agences immobilières sont libres de fixer le montant de leurs honoraires dans le cadre de la vente d’un bien immobilier. Si l’agent peut rencontrer des cas particuliers nécessitant des ajustements, il est tout de même tenu de respecter au maximum le montant fixé des honoraires par souci de transparence. Il est donc parfaitement autorisé à baisser sa commission de façon exceptionnelle, lorsque le contexte de la vente s’y prête.


Dans le cadre d’une négociation qui s’éternise, où la différence entre le prix exigé par le vendeur qui n’en démord pas et l’offre de l’unique acheteur qui n’est pas prêt à faire un effort est infime, l’agent peut proposer un compromis. Si la baisse de sa commission peut permettre de mener à terme la vente, il peut tout à fait accepter de le faire afin de signer la vente et de ne pas risquer de la rater.


Il est également possible de négocier la commission de l’agent dans le cadre de la vente d’un bien au prix très élevé. La commission variant en fonction du montant du bien, celle-ci peut se révéler être très importante. L’agent peut donc concéder une réduction de ses honoraires si le vendeur ou l’acquéreur souhaite négocier. Enfin, si un mandat d’exclusivité a été signé, il est également possible de négocier la baisse des commissions, car l’agence percevra forcément une commission pour la vente.


Quelle commission pour l’agent commercial immobilier indépendant chez SAFTI ?

Le réseau d’agents commerciaux immobiliers indépendants SAFTI repose sur des valeurs fortes : une puissante culture de travail, l’intégrité et le respect de chacun ainsi que l’accompagnement des agents vers la réussite de leurs objectifs. À cet effet, SAFTI a développé une échelle de rémunération plus juste et totalement transparente, indépendante de l’expérience et de l’ancienneté de ses agents. Un système plus égalitaire, valorisant et motivant se basant sur les véritables performances des agents.


Au sein d’une agence immobilière, l’agent commercial immobilier indépendant peut percevoir entre 40 % et 60 % des honoraires de l’agence ; chez SAFTI, le montant de ses commissions s’élève à 70 % et peut atteindre jusqu’à 99 %. Le barème de commissionnement SAFTI permet d’évaluer votre salaire d’agent commercial immobilier indépendant et se calcule par tranche :


Tranche Montant du CA hors taxes Pourcentage du montant des commissions
1ère De 0 à 38 000 € 70 % des honoraires d’agence
2ème De 38 001 à 58 000 € 75 % des honoraires d’agence
3ème De 58 001 à 73 000 € 80 % des honoraires d’agence
4ème De 73 001 € à 89 000 € 85 % des honoraires d’agence
5ème De 89 001 à 140 000 € 90 % des honoraires d’agence
6ème De 140 001 à 190 000 € 95 % des honoraires d’agence
7ème Au-delà de 190 000 € 99 % des honoraires d’agence

SAFTI propose un nouveau statut novateur et une rémunération attractive, en adéquation avec un marché croissant et porteur. Choisir SAFTI, c’est mettre tous les atouts de son côté !



QUESTIONS - RÉPONSES

Vous n'avez pas trouvé toutes les réponses à vos questions dans cet article ? Voici les réponses aux questions les plus souvent posées. Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à nous contacter.


Quel est le pourcentage de la commission d'agence ?

Généralement, la commission d'agence est comprise entre 3 et 8 % du prix de vente total du bien. Par exemple, pour un bien immobilier de 400 000€, avec une commission d'agence de 5%, les honoraires d'agence seront de 20 000€.

Quelle est la rémunération d'un agent commercial immobilier au sein d'une réseau immobilier ?

Au sein d'un réseau immobilier comme SAFTI, la commission de l'agent commercial immobilier est comprise entre 70 et 99% des honoraires d'agence contre 40 à 60% s'il exerce pour une agence immobilière traditionnelle.



Autres sujets qui pourraient vous intéresser :



Le métier d'Agent Commercial immobilier vous intéresse ?
Inscrivez-vous à une réunion d'information en ligne

Pour nous rejoindre et devenir agent commercial immobilier SAFTI, inscrivez-vous à une réunion en ligne.

Ces réunions en ligne sont accessibles via une simple connexion Internet depuis votre ordinateur, smartphone ou tablette.

Elles sont l’occasion de :
  • Vous présenter SAFTI et son concept
  • Mieux vous connaître

Choisissez votre date de réunion ci-dessous puis complétez le formulaire :

Tous les champs sont obligatoires
Je rejoins Safti